Mousquetaire de Richelieu.
En 1844, Alexandre Dumas les a immortalisés dans sa trilogie dont le premier volume s'intitule Les Trois Mousquetaires, en s'inspirant de mémoires apocryphes de Gatien de Courtilz de Sandras. La devise des mousquetaires : Un pour tous, tous pour un. Ce roman rendit populaire les mousquetaires mais ne doit en aucun cas être considéré comme une œuvre historique tant les libertés avec l'histoire sont nombreuses. À l'aide des très libres et déjà fort romancées Mémoires de Monsieur d'Artagnan publiés en 1700 par Courtilz de Sandras, Dumas construisit avec virtuosité et talent une vision romantique du règne de Louis XIII. Initialement publié en feuilleton dans le journal Le Siècle de mars à juillet 1844. Il a été publié en 1844 aux éditions Baudry. Il est réédité en 1846 chez J. B. Fellens et L. P. Dufour avec des illustrations de Vivant Beaucé.