Secret de la Lance.
Figure de proue de l'histoire de France, Jeanne d'Arc mena une guerre pour libérer son pays de l'envahisseur anglais au XVème siècle. Répondant à un appel divin, elle aida Charles VII à devenir roi de France. Elle paya le prix fort pour ses convictions puisqu'elle fut condamnée pour hérésie et brulée vive à Rouen en 1431. Jeanne d'Arc serait née en 1412 à Domrémy, en Lorraine, et serait issue d'une famille de paysans assez aisée. Jeune fille très pieuse, elle se rendait à l'église chaque samedi et pratiquait l'aumône pour les pauvres. Sur la rive sud un châtelet dit « des Tourelles » protégeait l'accès au pont. C'est qu'eut lieu la bataille qui permit à Jeanne d'Arc d'entrer dans la ville libérée le 8 mai 1429, aidée des grands généraux du royaume, Dunois et Florent d'Illiers (voir l'article Siège d'Orléans). Les habitants lui vouèrent dès lors une admiration et une fidélité qui durent encore aujourd'hui. Ils la nommèrent « la pucelle d'Orléans » et lui offrirent une maison bourgeoise dans la ville. Ils participèrent également à la rançon pour la délivrer lorsque celle-ci fut faite prisonnière, mais en vain car le Dauphin devenu Roi grâce à elle garda l'argent pour lui et Jeanne ne fut pas libérée. Le fanion sur la lance, l'esprit de Jeanne d'Arc est présent tout le long du spectacle tout en gardant le secret de sa foi et de sa liberté face à l'occupant anglais. "Le secret de de lance"
Le Secret de la Lance rappelle, à travers l'attaque du château, la redoutable efficacité de l'archerie anglaise, qui anéantit la chevalerie française à la bataille d'Azincourt (1415). Les engins de siège contribuent à l'évocation de la guerre médiévale tout en amplifiant le spectaculaire de l'action. Le spectacle évoque l'épopée de Jeanne d'Arc à travers la scène purement imaginaire d'un arrêt au Puy du Fou décidé par la jeune fille sur le chemin d'Orléans (en réalité, Jeanne n'a jamais dépassé Saumur). Désireuse de sélectionner les cavaliers qui l'aideront à remporter la bataille d'Orléans, Jeanne nous permet d'assister à une éblouissante démonstration équestre. Reconnaissable à son étendard fleurdelisé, la Pucelle mentionne l'apparition de l'archange Saint Michel, tandis que le texte d'entrée fait entendre les "Voix" instigatrices de sa mission... "Va, fille de France... ".