Secret de la Lance.
Née en 1412 à Domrémy, aux marches de la Lorraine, Jeanne est d'abord une enfant simple, bonne et pieuse. Sa vie bascule lorsqu'à l'âge de treize ans elle entend l'archange Saint Michel lui dire "la pitié qui était au royaume de France " et lui révéler que le Ciel l'a élue "pour apporter aide et protection au dauphin Charles, expulsé de son domaine". C'est le point de départ d'une course de géant. Guidée par son Conseil (les voix de Sainte Marguerite et Sainte Catherine), Jeanne parvient à convaincre le sceptique Robert de Baudricourt (représentant du roi à Vaucouleurs) de lui accorder quelques hommes pour l'escorter jusqu'à Chinon, elle reconnaît Charles VII dissimulé parmi ses courtisans. Elle le convainc de sa légitimité : "Le Roi des Cieux vous mande par moi que vous serez sacré et couronné en la ville de Reims, et que vous serez lieutenant du Roi des cieux, qui est Roi de France". Devenue chef de guerre, elle arrache Orléans aux Anglais en l'espace de cinq jours (8 mai 1429). Mais Jeanne n'a de cesse d'imposer la volonté du Ciel. Pour mettre fin à l'anarchie, le dauphin doit être couronné à Reims. Le sacre de Charles VII a lieu le 17 juillet 1429. La légitimité de Charles VII consacrée, la mission de Jeanne s'achève. Blessée devant Paris, trahie par des conseillers royaux perfides et jaloux, vendue aux Anglais par les Bourguignons, abandonnée par le roi désireux de se réconcilier avec le duc de Bourgogne, Jeanne est emprisonnée, injustement jugée par un tribunal ecclésiastique acquis à l'ennemi et brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431. Réaffirmant sans relâche et sans défaillance : "Mes Voix ne m'ont point trompée... Les révélations que j'ai eues venaient de Dieu". Le sacrifice de Jeanne porte rapidement ses fruits. Par le traité d'Arras (1435), Philippe le Bon, duc de Bourgogne, se rallie à Charles VII. Le roi de France reprend l'offensive contre les Anglais. Paris est prit en 1436. La Normandie reconquise en 1450 et pour finir la Guyenne. La bataille de Castillon (17 juillet 1453) marque la fin de la guerre de cent ans et des prétentions de l'Angleterre sur la France. Résumé Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy, est une héroïne de l'histoire de France. Chef de guerre et sainte de l'Église catholique, connue depuis l'époque comme "La Pucelle d'Orléans" est un personnage mondialement connu. Sa vie publique s'étend sur deux années environ, soit de 1429 au 30 mai 1431, date à laquelle elle est brûlée vive (par le bourreau Geoffroy Thérarge) sur la place du Vieux Marché à Rouen à l'âge de 19 ans. Les deux années se divisent en deux périodes : une année de vie guerrière, une année de captivité. Prisonnière à Compiègne le 23 mai 1430 par les Bourguignons, elle est vendue aux Anglais pour 10 000 livres. C'est en Février 1431 dans la forteresse du Bouvreuil que débute son procès conduit par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, elle est accusée d'hérésie. Près de l'église Sainte Jeanne d'Arc, la grande croix, une plaque commémorative ainsi qu'un massif de bruyères délimite l'emplacement du bûcher. Une statue de Jeanne est adossée à l'église, face au lieu de son supplice.