Automates Musiciens
La harpe est un instrument à cordes pincées. Un peu comme le piano, chaque corde donne une note. La harpe fait partie des instruments les plus vieux et sa forme remonte à l'époque égyptienne vers 2000 - 3500 av JC. De petite dimension, on parle pour cette époque d'un arc musical amélioré où sont tendues quelques cordes (+/- 20) de longueurs différentes: la harpe arquée. La harpe angulaire est très similaire. Vers le IXème, elle arrive en occident par les pays Scandinaves et Anglo- Saxons où elle semble avoir été pratiquée dès le début de notre ère. A la fin du moyen-age, début de la renaissance, elle prendra sa forme moderne composée de deux pièces distinctes formant un angle (une sorte de 'L'). La colonne et la caisse de résonance. Les cordes étant maintenues par la console. Instrument très prisé au moyen-âge, mais étant un instrument diatonique, (ne sait pas jouer toutes les notes de chaque ton), on lui préfère les premiers instruments à clavier. Les luths qui apparaissent à cette époque. C'est en 1697 que le luthier allemand Hochbrücker invente un mécanisme qui permet de changer la note de chaque corde au moyen de pédales. Cette évolution lui redonne du succès. Nous devons à Sébastien Erard la harpe moderne. En 1800, il inventa un astucieux système permettant pour chaque note de la monter d'un ou deux demi-tons. Ce mécanisme est encore utilisé aujourd'hui. La harpe est présente dans diverses civilisations à travers le monde et sous des formes diverses.