Lors de la guerre 14-18, la Vendée à contribué lourdement au conflit avec 22.000 mort. En 4 ans, soit 34 % de tués et disparus sur le nombre de ses combattants engagés. C'est le département qui a le plus fort taux de victimes par rapport à la moyenne nationale (28 %). La guerre fera 18.000 veuves, sans oublier les orphelins. Suite à la guerre 1914 à 1918, des milliers d'hectares de terres cultivables seront abandonnées fautes de bras après le conflit.