Signe du Triomphe.
En allant dans une église à Cholet, j'ai aperçu une statue qui m'interpelle il est mentionné Saint Maurice. Après recherche, je découvre qu'en 303 - 305, les édits de l’empereur romain Dioclétien (récit de l’évêque de Lyon, Saint Eucher, mort en 459) déchainèrent contre les chrétiens une persécution (ère des martyrs) entrainant la mise à mort d’un grand nombre de soldats chrétiens à Agaune dans le Valais. Cette légion romaine recrutée en Thébaïde (Egypte), qui avait refusé de sacrifier aux dieux, avait pour chefs Maurice, Exupère, Candide et Victor. Mauricius était le tribun de la légion "thébaine" (+/- six mille hommes) nommée en raison de sa résidence à Thèbes (Égypte). D'origine égyptienne (Kémèt), Saint Maurice était un Noir. Vers 290, l'empereur romain Maximien voulant réprimer des paysans chrétiens en révolte contre le fisc impérial, remit en vigueur les persécutions et transféra dans ce but cette légion à Agaune (Suisse). Maurice et ses compagnons, se rappelant qu'il vaut mieux obéir à leur Dieu qu'aux hommes, refusèrent d'exécuter les ordres impériaux. Aussitôt l'empereur Maximien, associé à l'empire par Dioclétien, donna l'ordre de décimer la légion de Maurice et de la sacrifie aux idoles. Le 22 septembre 286, la légion romaine entière, général en tête, fut immolée pour n'avoir pas voulu renoncer à leur foi chrétienne. Le bataillon de six mille hommes rangés en ordre de combat, ayant à sa tête Maurice, à cheval, avec ses brillants officiers. Avant de mourir, ils envoient au tyran un message : "Empereur, nous sommes vos soldats ; nous sommes prêts à combattre les ennemis de l'empire ; mais nous sommes aussi chrétiens, et nous devons fidélité au vrai Dieu. Nous ne sommes pas des révoltés, nous aimons mieux être des victimes que des bourreaux : mieux vaut pour nous mourir innocents que de vivre coupables." Maximien, les fit massacrer tous en masse. Une basilique fut élevée par Saint Théodore dès le IVème siècle, puis une abbaye y fut créée. A la fin du IVème siècle, les reliques furent déplacées à Angers et devint ainsi titulaire de la cathédrale et patron du diocèse. Maurice est l'un des saints dont le culte est le plus répandu en Savoie, et devient en 1603, le patron particulier de la Maison régnante de Savoie. Il est un Saint militaire, invoqué par les gens d'armes, les seigneurs, les hauts barons ainsi que les cités qui redoutent d'être prises d'assaut et pillés. Il est le patron des chasseurs alpins. Il y a 1700 ans, Maurice et ses compagnons de la Légion thébaine offrirent leur vie, en proclamant leur foi et en refusant de s'en prendre à une population chrétienne. Toujours représenté comme Saint à peau blanche, il apparaît à partir du 12ème siècle avec sa couleur d'origine.