Mousquetaire de Richelieu.
Séraphina Provient de l'hébreu "saraph", "seraphim" qui veut dire "ardent", "Brûler*. On lui associe généralement la couleur jaune. On fête la Saint Séraphine le 9 septembre. Son charme spontané ne passe jamais inaperçu. Elle est toujours de bonne humeur, ce qui en fait une femme très attachante. Confiante à leur instinct et se laisse guider par ses sentiments plutôt que par la raison. Son activité est parfois assez "brutale" et Séraphine est une fonceuse qui agit avec rapidité et audace. Besoin de toujours être en mouvement, Séraphina est explosive et son dynamisme est largement relayé par une volonté forte, une activité intense et une vraie sociabilité. Volontaire et persévérante car lorsqu'elle décide d'entreprendre quelque chose, elle va jusqu'au bout de son projet. Sainte Séraphine. Sueva Montefelto était la petite nièce du pape Martin V. En 1457, son mari, le duc de Pesaro, l'a fait enfermer au couvent des clarisses de Pesaro en Italie en raison de ses infidélités et ses tentatives criminelles envers lui. Après vingt mois de cette réclusion forcée, elle découvre sa vraie vocation et change de nom en celui de Sérafina. Elle prend l'habit de Sainte Claire et décide de passer le reste de sa vie dans la prière, la pénitence et la paix. Abbesse depuis trois ans, elle mourut en 1478. Le pape Benoît XIV la béatifia en 1754